Le portage immobilier est une opération permettant de résoudre rapidement un problème de surendettement. Un propriétaire pourra récolter l’argent nécessaire pour couvrir ses dettes avec la démarche. Toutefois, il existe d’autres alternatives au portage immobilier. 

La restructuration de dette à travers le rachat de prêt

Pour réduire la pression des dettes et simplifier la gestion des finances, il est possible d’opter pour un regroupement de dettes. Le rachat de crédit figure parmi les alternatives du portage immobilier à l’heure actuelle.

Il s’agit d’une opération qui vous permet de regrouper toutes vos dettes en un seul paiement mensuel, généralement d’une durée plus longue que les dettes initiales, mais avec un taux d’intérêt plus bas. Grâce à cette opération, vous pouvez également vous débarrasser des prêts dont les taux d’intérêt sont généralement élevés.

Il est important de garder à l’esprit que le regroupement de crédit ne peut être une option avantageuse que si vous avez une situation financière stable et que vous êtes en mesure de faire face aux mensualités du nouveau prêt. Le rachat de crédit, également appelé restructuration de dettes, est réservé à ceux qui paient leurs engagements actuels à temps et qui cherchent une solution pour réduire leur exposition mensuelle. Si, en revanche, vous avez des difficultés à payer vos échéances, la solution peut être différente du regroupement de prêt.

Si la consolidation est une option valable dans votre cas, il faudrait alors évaluer si les conditions préalables sont réunies, notamment celles liées à votre solvabilité et à l’évaluation de votre profil, puis introduire une demande auprès de l’établissement de crédit.

La vente à réméré

Il s’agit d’une autre alternative au portage immobilier. Contrairement aux apparences, la vente à réméré et le portage immobilier sont différents. Certes, il s’agit tous les 2 d’une vente avec option de rachat ou d’une vente immobilière temporaire. Par ailleurs, le propriétaire pourra toujours rester dans la maison vendue en échange d’une indemnité d’occupation ou d’un loyer. Cependant, les différences entre ces procédures résident au niveau de la décote, de la durée du contrat, de l’option de rachat ainsi que le montant de l’indemnité d’occupation.

Il y a une faible décote lors d’un portage immobilier par rapport au réméré. Concernant la durée du contrat, elle est plus longue lors du portage immobilier. Dans les 2 cas, le propriétaire aura 5 ans au maximum pour exercer sa faculté de rachat. La plupart du temps, le prix de rachat est identique au prix de vente lors d’un portage immobilier. En revanche, il est plus cher avec une vente à réméré, soit 10% par an environ. Enfin, le loyer est plus cher avec une vente à réméré.

Faire appel à un spécialiste en réméré et en portage immobilier

Si vous êtes intéressé par la vente avec faculté de rachat pour rembourser vos dettes, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. ImmoSafe, dont le siège se trouve au Chemin du Pradas – 31410 MAUZAC, accompagne les propriétaires qui souhaitent se lancer dans le réméré ou le portage immobilier depuis 2012. Vous pouvez joindre l’agence avec le numéro 0 800 94 54 74.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *