Si vous souhaitez investir dans l’immobilier à titre personnel, vous avez peut-être entendu parler du régime LMNP (loueur en meublé non professionnel), un régime fiscal accessible à tous les contribuables français. Accessible à toute personne souhaitant acheter un bien immobilier neuf ou d’occasion et le mettre en location meublée, le régime fiscal LMNP présente de nombreux avantages pour les contribuables français.

Simplicité

Le statut de LMNP est très simple à gérer. Vous devez d’abord vous inscrire sur un site Internet spécial pour obtenir un numéro SIRET, puis vous n’avez plus qu’à déclarer vos revenus bruts une fois par an si vous relevez du régime micro-BIC. Vous n’avez pas besoin de tenir une comptabilité compliquée ni de calculer des dépenses, mais il existe deux conditions dans lesquelles il est recommandé de faire appel à un comptable :

En outre, pour pouvoir profiter de l’intérêt du LMNP, il vous est possible de bénéficier d’un accompagnement clé en main, comme celui que propose Gridky. Ainsi, le spécialiste du secteur peut vous aider à réussir votre investissement en LMNP via la comparaison de nombreux biens meublés en résidence gérée par exemple. Sans oublier l’accès à des simulateurs financiers afin d’estimer le montant optimal de votre investissement.

Remboursement de la TVA

Si vous investissez dans une nouvelle résidence de services, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de la TVA à hauteur de 20 % de votre investissement. Les conditions sont toutefois beaucoup plus strictes :

Allégement fiscal

Si le régime micro BIC permet en principe de bénéficier d’une réduction d’impôt importante sur le revenu imposable, le régime réel est également avantageux en termes d’économie d’impôt. Contrairement aux régimes micro BIC, les régimes réels vous permettent de déduire des charges de vos revenus, ce qui réduit votre revenu imposable. Ces charges concernent principalement les frais d’acquisition du bien, les charges d’exploitation courantes, les intérêts d’emprunt et les amortissements. Pour bénéficier de la réduction d’impôt, vous devez vous engager à louer le bien pendant au moins neuf ans.

Dépréciation du bien

Si vous êtes imposé sous le régime Réel, vous pouvez amortir votre bien d’investissement sur toute sa durée de vie. L’amortissement ne peut toutefois pas conduire à une perte : si l’amortissement au cours d’un exercice dépasse le bénéfice de cet exercice, l’excédent peut être reporté sur les revenus de l’année suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *