Cornière anti pince

En matière de sécurité, il est essentiel de protéger son domicile contre les potentielles tentatives d’effraction. Parmi les nombreux dispositifs disponibles sur le marché pour assurer cette protection, la cornière anti-pince pour porte d’entrée est particulièrement en vogue. Ce choix se justifie pour sa simplicité et son efficacité. Dans cet article, nous vous expliquerons ce qu’est une cornière anti-pince et son utilité.

Qu’est-ce qu’une cornière anti-pince ?

Une cornière anti-pince est un outil de sécurisation. Elle s’installe sur les portes d’entrée des habitations. Fabriquée généralement en acier ou en aluminium, elle se présente sous la forme d’une tige métallique pliée à angle droit. Lorsque fixée correctement à la porte et à l’encadrement, la cornière anti-pince permet de renforcer considérablement la résistance de la porte. C’est notamment le cas face aux tentatives d’effraction réalisées à l’aide d’outils comme les pieds-de biche ou les pinces-monseigneur.

Pourquoi opter pour une cornière anti-pince ?

Le principal avantage de la cornière anti-pince réside dans sa capacité à entraver l’accès des cambrioleurs à l’espace situé entre la porte et son encadrement. En effet, toute tentative visant à introduire un outil de forçage dans cet espace sera vouée à l’échec grâce à la présence du dispositif. De plus, grâce à cet outil, une porte est moins susceptible d’être fracturée au niveau du verrou ou du cylindre.

En outre, la discrétion et la simplicité d’installation de ce type de dispositif en font un choix particulièrement judicieux. Enfin, une cornière anti-pince constitue une solution très abordable d’un point de vue financier.

Comment choisir sa cornière anti-pince ?

Le marché offre un large éventail de modèles de cornières anti-pince. Il convient donc de prêter attention à certains critères afin de s’assurer de faire le bon choix. Il s’agit en l’occurrence :

Comment installer une cornière anti-pince sur sa porte d’entrée ?

L’installation d’une cornière anti-pince ne requiert pas de compétences particulières en bricolage ni un matériel très spécifique. Pour une installation optimale, commencez par mesurer la hauteur de votre porte. Cette action vous permettra de déterminer la taille de la cornière. Positionnez le dispositif le long du côté d’appui (là où se trouvent les gonds) de votre porte. Puis veillez à ce qu’elle soit bien adaptée aux dimensions de celle-ci. À l’aide d’un crayon, tracez les emplacements des trous qui serviront à fixer la cornière. Après quoi, percez les trous aux endroits marqués, en prenant soin de choisir un foret adapté au matériau dans lequel vous réalisez les perçages (béton, bois). Fixez la cornière avec les vis fournies et vérifiez le bon fonctionnement de la porte après installation.

Pour une sécurité accrue, il est recommandé d’associer la cornière anti-pince à d’autres dispositifs de sécurisation. Il peut s’agir des serrures renforcées ou les verrous complémentaires. Ainsi, vous maximisez vos chances de prévenir efficacement les tentatives d’effraction et de protéger votre domicile et ses occupants.

Voici comment arracher une cornière anti pince en quelques secondes avec peu d’outils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *