L'intérêt pour les écoquartiers de Québec se confirme

François
François Cattapan
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Des promoteurs immobiliers ont soumis des propositions qualifiées d’intéressantes et sérieuses par la Ville de Québec, marquant un pas de plus vers la réalisation des écoquartiers sur les terrains de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D'Estimauville.

Parmi les propositions reçues, quatre visent l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, tandis que deux concernent celui de la Pointe-D’Estimauville. Dans le premier cas, la proximité du nouvel amphithéâtre de Québec pourrait avoir moussé l'intérêt des investisseurs. Dans le second cas, l'ampleur du projet réparti sur cinq lots a pu freiner les ardeurs.

Il est impossible pour l'instant de connaître la provenance des six promoteurs en lice. On se rappellera que des délégations européennes sont venues en visite plus tôt cette année. Au service des communications de la Ville, on précise que les détails relatifs aux propositions ne seront pas rendus publics avant la fin du processus d’analyse au début de l'automne. La Ville avait lancé en décembre dernier un appel de propositions préliminaires auprès des promoteurs immobiliers, architectes et autres groupes intéressés.

«Nous sommes emballés des propositions reçues, a néanmoins souligné le maire de Québec, Régis Labeaume. Il s’agit de sérieuses propositions qui seront analysées rigoureusement. On constate que non seulement les citoyens sont intéressés par les écoquartiers, mais les promoteurs également. C’est fort encourageant! Nous sommes convaincus que ces projets d’écoquartiers offriront des espaces de vie novateurs et recherchés.»

Analyse et suivi

À la Ville de Québec, on indique que deux comités de sélection feront l’analyse des propositions reçues au cours de l’été, l’un pour l’écoquartier de la Pointe-D’Estimauville et l’autre pour l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres. Vers la fin de septembre, ils feront leurs recommandations aux autorités municipales quant aux promoteurs qui seront invités à soumettre une proposition pour la deuxième étape du processus.

Les promoteurs retenus disposeront alors de trois mois pour présenter leur proposition d’acquisition incluant un concept préliminaire d’aménagement. Un document explicatif précisant l’ensemble des conditions de cette deuxième étape leur sera remis. Les attentes de la Ville demeurent d'intégrer à ces projets d'écoquartiers, des critères d'aménagement intégrant notamment architecture, densité et variété, efficacité énergétique, espaces verts, gestion des eaux et des matières résiduelles, ainsi que transport collectif.

Pour plus d'information, il suffit de se rendre dans le site de la Ville de Québec

Le Journal de l'Habitation membre du groupe Québec Hebdo

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires